L'amitié envolée

On était ce genre de copines inséparables, ce genre de sœurs qui passaient toutes leurs journées ensemble, qui riaient et pleuraient ense...


On était ce genre de copines inséparables, ce genre de sœurs qui passaient toutes leurs journées ensemble, qui riaient et pleuraient ensemble. Est ce que tu t'en rappelles ? Est ce que parfois toi aussi tu regrettes certains mots, certains actes qui ont pu être dits et faits dernièrement ? Est ce que parfois toi aussi tu vas faire un tour dans tes "vieilles" photos et tu tombes sur toutes celles de nous deux avec toujours dans la légende les mots "meilleures amies" ? Et surtout est ce que tu as des regrets quand tu vois nos sourires sur ces photos ? Elles respirent l'amitié vraie, l'amitié sincère et pure tu ne trouves pas ? 

Tu sais plein de fois j'y repense et je me dit qu'on aurait jamais du autant changer toute les deux.

Je me souviens de ces deux dernières années de lycée où tu étais pour moi une véritable sœur, la sœur que je n'avais jamais eu. Quand je n'allais pas bien, tu étais là, quand tu n'allais pas bien, j'étais là et ça a tout moment. Et dieu sait que ces moments étaient nombreux..
Est ce que tu te souviens toi aussi de toutes ces confidences, ces fous rires mais aussi ces pleurs ?
Moi je m'en souviens et j'y repense, sans cesse. Aujourd'hui on ne se parle plus. Aujourd'hui tu m'as bloqué de partout et j'ai fait de même. Tu as fait des choses dont je ne t'aurais jamais cru capable de faire et j'ai surement moi aussi fait des choses qui t'ont déplu. On s'est déçu comme on ne s'était jamais déçu auparavant. 
Aujourd'hui tu m'as tourné le dos mais tu as aussi tourné le dos à des amies pour qui tu comptais beaucoup.
Tu sais, bien souvent je compare la personne que tu es aujourd'hui à celle que tu étais il y a 4 ans et je me dis que ce n'est pas possible, ce n'est pas possible qu'en si peu de temps on se soit éloignés à ce point. Je t'en prie essaye de repenser à cette année de première, en internat, dans notre box, que toutes les deux H24. Essaye de te souvenir des sœurs qu'on était, de cette amitié que PERSONNE ne pouvait briser.
T'arrive t-il de te remettre en question parfois ? T'es tu déjà dit " ah oui j'ai changé et peut être bien que c'est ça qui fait qu'on en là aujourd'hui" ? Parce que moi oui.
Rien n'aurait du se passer comme cela s'est passé. Mais tout est allé tellement vite, tu es partie, tu as fais ton école de ton côté et quand tu revenais dans le sud on se voyait mais ce n'était plus pareil. On aurait du s'accrocher mais au lieu de ça on a préféré coupé court a notre amitié, sans grandes raisons, juste à cause de quelques déceptions. Te rappelles-tu du coup que tu m'as fait à Strasbourg ? De la journée qu'on avait passé à faire des photos et dès les photos finies que tu avais demandé à rentrer ? Moi je m'en souviens et crois moi ça m'avait fait mal, très mal..
Mais tu sais a coté de ça je ne peux m’empêcher de penser aux merveilleux moments passés ensemble : nos journées piscine l'été, Rome, nos trimes et "bordels" (ce n'est pas ce que vous pensez ahah, juste une tradition militaire) ensemble, nos sorties du samedi soir.. Et te souviens tu de cette chanson qu'on avait fait pour notre bande de copines ? Ou la vidéo qu'on avait pris pour se moquer du "clan adverse" ? J'espère que tu t'en souviens malgré que tu ais dit à plusieurs personnes que tu avais "tiré un trait sur ces années". Selon moi ce n'est pas possible.. Et tu sais quoi ? je vais même oser te dire que je pense que tu te mens à toi même. Je ne sais pas pour quelle raison tu veux oublier ces années ou du moins que tu DIS que tu veux oublier ces années mais je suis sure qu'au fond de toi tu ne les a pas oublié et tu ne les oublieras jamais, je te connais.

 Aujourd'hui tu n'es plus celle que je considérais comme ma sœur. Même si au fond j'ose espérer qu'il y a toujours une part de la fille que j'ai connu ces quelques années, je pense que tu as voulu devenir une autre personne et complètement oublier la personne formidable que tu étais il y a 4 ans. Je pense savoir ce qui t'a fait changé mais inutile de le dire car tu sais toi même ce que c'est.

Pour finir j'aimerais te dire que tu me manques, du moins que la personne que tu étais avant me manque, et que j'espère qu'un jour l'une de nous deux aura l'envie d'arranger les choses et fera le premier pas vers l'autre. Sache que moi, si un jour tu te réveille, si un jour tu as des regrets, je serais là et les deux autres copines que tu as lâché seront, je suis sûre, là aussi.

Je sais que cet article ne te plaira pas, que tu me détesteras encore plus après l'avoir lu (car je sais que tu le lieras) mais tu as fais de nombreuses choses qui ne m'ont pas plu non plus donc je décide de le publier.
Et puis j'ose espérer qu'il te fera peut être un peu réfléchir parce que toi tu ne t'en souviens surement pas, mais moi je me souviens très bien du jour où tu m'as dit : Camille surtout si je change en mal un jour dis le moi !
Et bien aujourd'hui j'ai envie de te le dire. Ça fait un moment que j'ai envie de te le dire a vrai dire mais cet après midi j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai écris. Et tu sais pourquoi ? Parce qu'au point où on en est je me dis que ça ne peut pas être pire, que tu ne peux pas m'en vouloir plus et que je ne perds rien mais que j'y gagne s'il te fait réfléchir. Ce n'est pas un pique que je te lance mais juste un message pour tenter de te faire réaliser ce que tu as fait dernièrement. Je ne veux d'ailleurs pas que tu répondes à ce message mais juste que tu le lises.

Et si j'ai écrit tout cela c'est aussi surement parce qu'au fond de moi j'espère retrouver cette sœur de cœur que tu étais pour moi, pas pour le moment car je sais que l'on est toutes les deux pas prêtes, mais un jour j'espère.



photo prise par moi même.

Vous aimerez peut-être

3 commentaires

  1. Très touchant comme article ... J'espère qu'elle reviendra. Courage Camille !

    RépondreSupprimer
  2. Très touchant le message.. C'est dur de voir une amitié qui se termine, j'avais une amie comme ça, on était comme des sœurs .. J'espère qu'elle te reviendra ! Bisous
    Camille

    RépondreSupprimer
  3. Ayant perdu tout contact brutalement avec une personne dont j'étais proche et à qui je tenais plus qu'a n'importe qui d'autre ce texte ne pouvait que me touché! 4 ans après j'ai toujours aussi mal de cette perte. Est-ce qu'il m'a oublié? Est-ce qu'il pense encore à moi? Trop de questions qui resteront sans réponse!

    J'espère pour toi que vous aurez l'occasion de vous revoir et de vous rabibocher!
    Bisous
    Laura

    RépondreSupprimer