Mon séjour à Bordeaux à l'hôtel Le Saint-James

I l y a quelques semaines maintenant j'ai eu la chance de séjourner au St James, un hôtel 4 étoiles se trouvant sur les hauteurs de...


Il y a quelques semaines maintenant j'ai eu la chance de séjourner au St James, un hôtel 4 étoiles se trouvant sur les hauteurs de Bordeaux, à Bouliac plus précisément. Loin de la ville cet hotel est un lieu très reposant se trouvant au plein milieu d'un petit village, entouré de vignes. 
Aujourd'hui je viens vous parler de cet hôtel pour lequel j'ai eu un réel coup de cœur, tant pour l’hôtel en lui même que pour le personnel qui a juste été adorable avec moi. 
 Voici la petite histoire de l’hôtel : "
Surnommé le « balcon de Bordeaux », à cause de sa vue panoramique, Bouliac attire depuis longtemps gourmets, gourmands et amateurs d’art de vivre. Déjà après-guerre, on venait dans ce village niché au-dessus de Bordeaux pour déjeuner, danser, se mettre au vert, se distraire. Depuis 1989, l’une des plus belles longères XVIIIe de Bouliac a été métamorphosée en hôtel et restaurant. Une adresse chic et confidentielle baptisée le Saint-James, du nom de la célèbre rue du centre historique de Bordeaux.

Ancien restaurant, la longère XVIIIe qui abrite aujourd’hui le Saint-James a été transformée et agrandie en 1989 par Jean Nouvel. L’architecte a alors imaginé quatre pavillons, reliés à la bâtisse d’origine, pour créer les chambres de l’hôtel. Des pavillons que cet originaire du Lot-et-Garonne a souhaité inspirés des séchoirs à tabac d’autrefois. L’architecte a même veillé à préserver leur aspect rouillé, patiné, écaillé, pour ne rien dénaturer. Son autre parti pris : ouvrir la longère et les pavillons sur la nature environnante. Pour inviter à déjeuner, dîner, dormir, s’étendre, se détendre au milieu des vignes. Une réalisation aussi atypique qu’esthétique, désormais classée au patrimoine du XXe siècle par le ministère de la Culture". 
L’hôtel propose des chambre standard, de luxe et des suites. 
En plus de son restaurant gastronomique sachez que l’hôtel propose également des cours de cuisine.
 Voici quelques photos des parties communes de l’hôtel. Bon il ne faisait pas très beau donc il faut imaginer ce coin piscine avec des transats et surtout le soleil !


En arrivant à l’hôtel j'ai tout d'abord eu la chance de diner à leur restaurant étoilé, une pure folie ! Le restaurant offre une vue juste sublime sur les vignes en premier plan et la ville de Bordeaux en arrière plan.


J'ai donc pu gouter à la cuisine du chef Nicolas Magie, dont je vous parlerais après tant j'ai apprécié la gentillesse de cet homme, et du chef pâtissier Sébastien Bertin à travers le menu plaisir :

Dormeur parfumé au citron vert sur une fille feuille de tourteau croustillant 
Poivrons jaunes et ananas 

***

Caviar Osciètre Grand cru 
Quelques coquillages, pomme verte rafraichi d'un sorbet cèleri 

*** 

Gambero grillée et rave en texture
Gnocchi et noix, truffe noire du Périgord

***



Bar de ligne lkéjimé grillé au feu de bois et poireau brulé
échalote noir et oursins 

***


 Foie-gras de chez Cyril Biraben rôti et ormeau au naturel
Betterave, ail et yuzu frais 

***


Chevreuil de chasse rôti sur des bogues de marrons
Échalote confite et kale au jus
Réduction d'une sauce grand veneur 

***


 Sélection de fromages frais et affinés 

***

Quelques bouchées sucrées proposées par le chef pâtissier Sébastien Bertin 

***

Ce que j'ai pensé de ce repas : 
On ne peut pas dire que je suis de nature difficile mais je pense pouvoir dire qu'à la lecture du menu il y avait bien quelques aliments que je n'appréciais pas comme par exemple le kale, les coquillages, le céleri ou encore les oursins. Et pourtant je dois dire que tous ces aliments se mariaient tellement bien que j'ai réellement apprécié tous les plats, sans exception. 
Chaque bouchée avait un gout différent et ça c'était juste magique. A travers ce repas j'ai pu sentir toute la passion qu'avait mis le chef Nicolas Magie dans ses plats et la visite des cuisines par la suite m'a confirmé cette impression. 
Il y a bien évidemment eu des plats que j'ai préféré à d'autres comme par exemple la gambero grillée ou encore le chevreuil mais vraiment, aucun plat ne m'a déplu.  
Personnellement c'est un menu que je referais très bien pour une occasion spéciale. 
Sachez que le soir le menu de 8 services est à 150 euros et celui à 5 à 110 euros.
Concernant l'ambiance c'est très calme et le personnel est au petit soin. Durant le repas ils éteignent les lumières du restaurant pour nous laisser profiter quelques instants de la vue sur Bordeaux.   

Ensuite direction la chambre, chambre qui proposait une vue juste magnifique du fait qu'il y avait une immense fenêtre qui donnait sur tout Bordeaux. Car il faut savoir que l’hôtel se situe sur les hauteurs de Bordeaux, au milieu des vignes. 
A l'arrivé des fruits, des madeleines (justes DÉLICIEUSES) et de la crème de marrons m'attendaient !
Dans cette chambre une grande salle de bain avec douche et baignoire, une grande pièce avec le lieu au milieu et un petit coin salon. 


Et la grosse folie de cette chambre : la terrasse avec jacuzzi chauffé ! Il ne faisait pas hyper beau quand j'y suis allée et pourtant j'ai pu en profité, que du bonheur ! 


Et voici la vue depuis la terrasse, une vue sur Bordeaux et sur le coté une vue sur la piscine et les vignes de l’hôtel, tellement reposant.


Le lendemain matin, petit déjeuner au lit, et quel petit déjeuner ! Des oeufs à la coque, des jus de fruits frais, des viennoiseries, des salades de fruits, des oeufs brouillés, de la charcuterie... Bref, un vrai petit- déjeuner de roi ! 


Par la suite j'ai eu la chance de visiter les cuisines et de rencontrer le chef Nicolas Magie et son équipe. C'était juste génial de voir tout le travail et l'organisation qu'il y a derrière le restaurant étoilé de l’hôtel. Nicolas Magie est extrêmement accessible et m'a expliqué tout un tas de choses sur son métier, c'est une personne vraiment entière et adorable. Pour ceux et celles qui me suivent vous avez pu suivre ça en vidéo sur snapchat mais voici quelques photos de cette visite.


 Après la visite des cuisines j'ai eu la chance de rencontrer le directeur de l'établissement qui est tout aussi adorable que le reste du personnel. Il m'a proposé de tester sa brasserie se trouvant à quelques mètres dans le village, le café de l’espérance. Sachez que c'est un lieu très accessible ! Ayant très bien petit déjeuné le matin j'ai pu seulement prendre une salade de chèvre chaud mais elle était très bonne ! 
 Sur l’ardoise vous y trouverez des viandes rôties, des frites « maison », des légumes du marché… et une invitation à se laisser tenter par deux buffets : celui des entrées, des desserts, et on s’y sert à volonté.
Restaurant est ouvert 7 jours sur 7, le midi et le soir.


 J'espère que cet article vous aura plu ! Quant à moi pour conclure je dirais que c'est un hôtel que j'ai extrêmement apprécié ! Le diner était certes magique mais je dois dire que j'ai également adoré la visite des cuisines avec le chef Nicolas Magie. C'est la deuxième fois que je rencontrais un grand chef (le premier étant Xavier Burelle au mas des herbes blanches que j'avais aussi adoré) et c'est toujours un réel plaisir de discuter avec eux. C'est des personnes vraiment entières et qui donnent énormément aux gens à travers leurs plats. On imagine pas toujours le travail qu'il y a derrière.  
Si vous passez par Bordeaux je vous conseille donc fortement de faire un arrêt à Bouliac pour un déjeuner, un diner ou encore une nuit. Je vous conseille forcément de faire ça quand il fait beau pour pouvoir profiter de la piscine !


Vous aimerez peut-être

0 commentaires